#Lafarge Holcim : quand le bad buzz s’attaque au B To C

> 31 mai 2017

Le nombre de dirigeants ayant dû quitter l’entreprise suite à un scandale en rapport avec l’éthique a progressé de 36% en 5 ans selon une étude de PwC 1 Le départ récent d’Eric Olsen, directeur Général de Lafarge Holcim témoigne de la moralisation de l’économie et de la fragilisation des dirigeants par rapport au risque de bad buzz.

lire la suite...

Un boomrang à double tranchant pour Chanel

Analyse du bad buzz de Chanel, par Marie Muzard pour Stratégies
> 31 mai 2017

De plus en plus de marques, en particulier dans la mode, sont accusées de s’approprier la culture d’autres communautés ethniques et font l’objet de bad buzz.

lire la suite...

Une nouvelle arme pour faciliter le boycott : les extensions Google

> 9 mai 2017
lire la suite...

United Airlines, en plein trou d’air

Décryptage d’un bad buzz international par Marie Muzard pour le "Cercle" des Echos
> 19 avril 2017

Si un crash peut faire chuter une compagnie aérienne, un bad buzz suffit à provoquer de fortes turbulences au plan réputationnel, boursier voire commercial. United Airlines a été victime d’une tempête médiatique au plan mondial pour avoir expulsé manu militari d’un de ses avions, un passager, David Dao, suite à un problème de surbooking.

lire la suite...

Les starts up de plus en plus exposées aux bad buzz

> 5 avril 2017

Logbar, Total Beauty, Moonpig.. ! Ces exemples, parmi bien d’autres montrent que le risque de polémique sur internet n’est plus l’apanage des groupes internationaux. Les starts up sont de plus en plus exposées au risque de bad buzz. Dans 40%* des cas, le bad buzz a un impact négatif pour l’entreprise qui en est l’objet.

lire la suite...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35
MMC muzard@mmc-comm.com | 10 rue du Colisée 75008 Paris France | +33 607894439