Actu

Les starts up de plus en plus exposées aux bad buzz

Logbar, Total Beauty, Moonpig.. ! Ces exemples, parmi bien d’autres montrent que le risque de polémique sur internet n’est plus l’apanage des groupes internationaux. Les starts up sont de plus en plus exposées au risque de bad buzz. Dans 40%* des cas, le bad buzz a un impact négatif pour l’entreprise qui en est l’objet.


Marie Muzard lance mynetwords.com

Marie Muzard a créé myNetwords pour décrypter « les mots » du web et des réseaux sociaux qui contaminent de plus en plus notre langage courant…en tout cas le langage tendance ! Pour en savoir plus cliquez sur le titre de ce billet, ci-dessus.


Mynetwords en Chinois

Mynetwords, http://www.mynetwords.com, le dictionnaire (créé par Marie Muzard) qui décrypte le langage d’internet, lance une version chinoise de son site. Mynetwords est désormais le seul dico du web à s’adresser à la fois aux internautes anglophones, francophones et chinois qui représentent environ 800 millions de personnes.


Nouveautés

Près d’un dirigeant sur deux place les médias sociaux du web, en tête des risques pour l’entreprise. Deux tiers des décideurs reconnaissent qu’ils ne sauraient pas faire face à une crise sur la toile. Les moyens classiques de la communication de crise sont inadaptés voire contre-productifs. MMC a développé des méthodologies et une boîte à outils permettant de faire face aux différentes formes de bad buzz sur internet : ghost blog, base de données de statements de crise, liste de signaux précurseurs de bad buzz... ainsi que des outils d’évaluation tels que le Baromètre médiatique et le Baro-Net. MMC met son know how en matière de gestion de crise sur le web à disposition de ses clients à travers de nouveaux programmes de formation.


Sciences Humaines s’intéresse à l’étude de MMC sur les bad buzz

Le magazine a demandé à Marie Muzard de lui délivrer un "mode d’emploi du bad buzz"


Synthèse de notre baromètre annuel "Bilan des bad buzz 2016"

Culture RP dresse un bilan des bad buzz de 2016 et publie les résultats clefs de notre baromètre annuel MMC, voici la synthèse

Touche pas à mon poste, touché coulé ?

Un bad buzz en 10 erreurs


Un boomrang à double tranchant pour Chanel

De plus en plus de marques, en particulier dans la mode, sont accusées de s’approprier la culture d’autres communautés ethniques et font l’objet de bad buzz.


Une nouvelle arme pour faciliter le boycott : les extensions Google


United Airlines, en plein trou d’air

Si un crash peut faire chuter une compagnie aérienne, un bad buzz suffit à provoquer de fortes turbulences au plan réputationnel, boursier voire commercial. United Airlines a été victime d’une tempête médiatique au plan mondial pour avoir expulsé manu militari d’un de ses avions, un passager, David Dao, suite à un problème de surbooking.


0 | 10 | 20 | 30

MMC muzard@mmc-comm.com | 10 rue du Colisée 75008 Paris France | +33 607894439